Subtiles énergies… Nature Magique…


Archive de la catégorie

Liste des articles dans la catégorie Didgeridoo.

Didgeridoo

Comment faire un blog sans parler d’une autre de  mes passions : LE DIGERIDOO!

 C’est un instrument à vent qui nous vient des Aborigènes d’Australie.

A l’origine, il s’agit d’une branche de bois creusée naturellement par les termites et retravaillée par les Aborigènes. Pour en jouer, on souffle dedans en faisant vibrer les lèvres et on modifie les vibrations et sons qui  sortent de l’instrument en utilisant la langue, les joues, le larynx, les cordes vocales, le diaphragme…bref, tout ce qu’on peut! Clin doeil 

J’ai découvert cet instrument il y a quelques années et j’en suis immédiatement tombée amoureuse. Le son qu’il produit est relaxant et me touche énormément. De plus, en jouer détend et permet d’exprimer beaucoup de sentiments, de raconter des histoires…. Bref, ca devrait être remboursé par la sécu Langue! Jouer du didgeridoo c’est aller à la rencontre de soi même. On a coutume de dire que le didgeridoo est le prolongement de soi et c’est vrai que lorsque l’on joue, tout notre corps participe, et ce qu’on ressent passe à travers le jeu.

Afin que le son ne soit pas interrompu par la prise d’air, on utilise ce que l’on appelle « la respiration circulaire« . Il s’agit d’utiliser l’air contenu dans les joues pour continuer la vibration pendant qu’on inspire par le nez. Ca peut paraitre difficile au départ, mais une fois qu’on maitrise c’est un vrai bonheur!

Les animaux sont très sensibles au son du didgeridoo, et il n’est pas rare de faire de jolies rencontres avec de petits curieux (comme des lapins ou des grenouilles!) d’autant plus que l’on y fait des cris d’animaux. D’ailleurs les histoires que je raconte dans mon didgeridoo ont toujours un rapport à la Nature. Je me « connecte » à l’océan, à la forêt, ou alors à un animal par exemple….

En occident, nous en fabriquons nous même. Il s’agit de couper une branche en deux, de la creuser et de recoller les deux parties. C’est ce qu’on appelle un « Sandidge ». Je n’ai encore jamais essayé, mais j’ai deux branches qui sèchent dans ma cave!!!

Il existe aussi des didgeridoos en bambou, pvc, en verre, et même en papier maché.

Pour ma part, j’en possède 4 : un bambou, un pvc, un agave (creusé dans la tige de la fleur) et depuis peu (je l’ai attendu longtemps!!) un Eucalyptus, qui a été creusé par les termites et travaillé par un Aborigène.

Je fais également partie d’une association de didgeridoo qui s’appelle « Les Lutins Souffleurs ». Une joyeuse troupe de lutins curieux et passionnés!

J’ai mis quelques photos de moi en train de jouer, toutes prises dans divers endroits de bretagne, et un ptit son pas terrible mais c’est pour l’instant le seul que j’ai enregistré…

Didgeridoo
Album : Didgeridoo

10 images
Voir l'album

 


NARUTO AND BLEACH |
sonbrale |
Crocs la vie à pleins dents |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | x3missmwadu68x3
| Pêle-mêle polychrome...
| Léa mon dragon d'eau 2