Subtiles énergies… Nature Magique…


Quelques petites photos diverses et variées…

Voilà, tout est dans le titre! Langue

 

Différentes photos
Album : Différentes photos

22 images
Voir l'album

 


Le Burrup en Australie

Stand Up For The Burrup
Album : Stand Up For The Burrup

17 images
Voir l'album
Un sujet qui me tient particulièrement à coeur : Le Burrup.

 Il s’agit d’un site d’Art Rupestre Aborigène, un site sacré. On y trouve des milliers de gravures sur roc, avec probablement la première représentation d’un visage humain.

Ce site est menacé de destruction par l’industrie minière et le groupe pétrolier Woodside car ils veulent en extraire du gaz naturel…

Déjà que l’on sait que depuis l’arrivée des colons en Australie, l’histoire des Aborigènes est noircie par d’innombrales injustices, ceci est une atteinte de plus envers eux…

Depuis maintenant presque deux ans, une association, qui s’appelle FARA, organise des actions internionales qui consistent à prendre une photo avec des t-shirt (on appelle cela des « Stand Up for the Burrup« , devant des monuments classés, historiques, ou simplement lors de rencontres culturelles ou autres, afin d’envoyer ces photos au gouvernement australien, aux médias, et aux industriels pétrolier, pour leur montrer que le monde les regarde et pour inciter le gouvernement à demander la reconnaissance du Burrup au Patrimoine de l’humanité.

Il y a un peu plus d’un an, le gouvernement australien à reconnu, sous la pression médiatique, une partie du Burrup Patrimoine National. C’est déjà un grand pas ( qui montre qu’en se réunissant on peut faire bouger les choses), mais malheureusement, ca ne suffit pas, et une partie du site est déjà détruite par l’implantation d’usines…. Il est donc important de continuer et d’intensifier les actions….

Avec mon association, nous avons organisés quelques Stand Up un peu partout. Par exemple, au Mont Saint Michel! Et nous avons fait publier des articles dans les journaux à ces occasions, ainsi que des interviews auprès de quelques radios, et bien sûr une info sur place avec flyers et pétitions.

Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez aller visiter le site (si ca n’apparait pas en francais, vous pouvez changer la langue en haut, à droite, sur le site) :

http://standupfortheburrup.com/default.aspx 

et si vous voulez les soutenir, vous pouvez également signer la pétition par ici :

http://www.getup.org.au/campaign.asp?campaign_id=76

Vous pouvez même organiser vous même un Stand up (vous avez les liens à contacter pour le faire sur le site), et pour les t-shirt, on vous les expédie.

J’ai mis pour illustrer cet article quelques de photos de Stand Up auxquels on a participé, ou qu’on a organisé, et également quelques photos du Burrup.

et n’oubliez pas « qu’une goutte d’eau plus une goutte d’eau….. »…..


Le monde des Insectes…

Avant de commencer la Macro photo, j’avais plus ou moins peur des insectes et je les évitais autant que possible (surtout ceux qui volent).

Curieusement, l’appareil en main, j’ai oublié mes craintes et j’ai découvert un monde que je ne connaissais pas… Je me suis vu entourée d’abeilles à me régaler à les observer et à les photographier sans ressentir la moindre appréhension.

Comme quoi….

Insectes
Album : Insectes

28 images
Voir l'album

Demoiselles inconnues

Tout est dans le titre Langue

 

Demoiselles inconnues...
Album : Demoiselles inconnues...

6 images
Voir l'album

Didgeridoo

Comment faire un blog sans parler d’une autre de  mes passions : LE DIGERIDOO!

 C’est un instrument à vent qui nous vient des Aborigènes d’Australie.

A l’origine, il s’agit d’une branche de bois creusée naturellement par les termites et retravaillée par les Aborigènes. Pour en jouer, on souffle dedans en faisant vibrer les lèvres et on modifie les vibrations et sons qui  sortent de l’instrument en utilisant la langue, les joues, le larynx, les cordes vocales, le diaphragme…bref, tout ce qu’on peut! Clin doeil 

J’ai découvert cet instrument il y a quelques années et j’en suis immédiatement tombée amoureuse. Le son qu’il produit est relaxant et me touche énormément. De plus, en jouer détend et permet d’exprimer beaucoup de sentiments, de raconter des histoires…. Bref, ca devrait être remboursé par la sécu Langue! Jouer du didgeridoo c’est aller à la rencontre de soi même. On a coutume de dire que le didgeridoo est le prolongement de soi et c’est vrai que lorsque l’on joue, tout notre corps participe, et ce qu’on ressent passe à travers le jeu.

Afin que le son ne soit pas interrompu par la prise d’air, on utilise ce que l’on appelle « la respiration circulaire« . Il s’agit d’utiliser l’air contenu dans les joues pour continuer la vibration pendant qu’on inspire par le nez. Ca peut paraitre difficile au départ, mais une fois qu’on maitrise c’est un vrai bonheur!

Les animaux sont très sensibles au son du didgeridoo, et il n’est pas rare de faire de jolies rencontres avec de petits curieux (comme des lapins ou des grenouilles!) d’autant plus que l’on y fait des cris d’animaux. D’ailleurs les histoires que je raconte dans mon didgeridoo ont toujours un rapport à la Nature. Je me « connecte » à l’océan, à la forêt, ou alors à un animal par exemple….

En occident, nous en fabriquons nous même. Il s’agit de couper une branche en deux, de la creuser et de recoller les deux parties. C’est ce qu’on appelle un « Sandidge ». Je n’ai encore jamais essayé, mais j’ai deux branches qui sèchent dans ma cave!!!

Il existe aussi des didgeridoos en bambou, pvc, en verre, et même en papier maché.

Pour ma part, j’en possède 4 : un bambou, un pvc, un agave (creusé dans la tige de la fleur) et depuis peu (je l’ai attendu longtemps!!) un Eucalyptus, qui a été creusé par les termites et travaillé par un Aborigène.

Je fais également partie d’une association de didgeridoo qui s’appelle « Les Lutins Souffleurs ». Une joyeuse troupe de lutins curieux et passionnés!

J’ai mis quelques photos de moi en train de jouer, toutes prises dans divers endroits de bretagne, et un ptit son pas terrible mais c’est pour l’instant le seul que j’ai enregistré…

Didgeridoo
Album : Didgeridoo

10 images
Voir l'album

 


Demoiselles agrions…

Voici quelques agrions. Il y a des agrions mignons et des agrions porte-coupe. Ceci dit, c’est pareil, je peux m’être trompée… Pour les différencier, waouh… pas évident!!! Langue

Enfin, ce dont je suis sûre, c’est qu’il y a quelques accouplements et une photo d’un agrion proche de l’émergence (ce qui signifie qu’il vient de sortir de son exuvie.. ). et l’exuvie, c’est le cocon. D’ailleurs, il a également une photo d’une exuvie Sourire.

Demoiselles agrions
Album : Demoiselles agrions

9 images
Voir l'album

Libellules Sympétrum

 Donc là, nous avons des Libellules Sympétrum Facié et Sympétrum Rouge Sang, Mâles et Femelles, et un accouplement de Libellules Sympétrum Facié.

 

Je ne suis cependant pas certaine de mes identifications (pas évident à reconnaitre ces ptites bestioles!!), donc, pour les connaisseurs, n’hésitez pas à me signaler si je me suis trompée….

Libellules sympétrum
Album : Libellules sympétrum

11 images
Voir l'album

 

 


Le Céphale

Voilà un papillon magnifique à mes yeux. Papillon qui mesure entre 3.5 et 4 cm. Je me suis naturellement régalée à le photographier!

Le Céphale
Album : Le Céphale

9 images
Voir l'album

Libellules

Comment ne pas succomber au charme de ces charmantes bestioles??! En cherchant à approfondir ma connaissance des papillons par la photographie, j’ai également découvert les libellules et demoiselles… et évidemment je me suis prise au jeu! Je trouve ca passionnant de s’amuser à les identifier et tout comme le reste, passionnant à observer! Vraiment, j’adore!!!! J’y ai passé des heures et des heures et je crois que ca va continuer encore longtemps!!!……………….

Dans cet album vous trouverez  une Crocothemis Ecarlate (qui comme son nom l’indique est rouge écarlateLangue), une Libellule à Quatre Taches (qui comme son nom l’indique à ….. 8 taches sur les ailes, au lieu de 4 habituellement Rirehéhé), et enfin une Libellule Fauve qui a l’abdomen bleuté.

Quelques libellules
Album : Quelques libellules

9 images
Voir l'album

 

 


« Robert Le Diable » et « La Sylvaine »

Voici deux papillons que j’aime bien… bon, ceci dit, je les aime tous héhé!Sourire

Donc, tout d’abord « Robert Le Diable« , papillon aux ailes très découpées. Celui ci a été très sympa puisqu’il a bien prit la pose. Je l’ai retrouvé plusieurs jours de suite au même endroit (je suppose que c’était le même…). Sa chenille vit (entre autres) sur les orties.

Et ensuite « La Sylvaine« , petit papillon qui possède un vol rapide, et qu’on voit de juin à août.

Robert Le Diable et La Sylvaine
Album : Robert Le Diable et La Sylvaine

13 images
Voir l'album


12

NARUTO AND BLEACH |
sonbrale |
Crocs la vie à pleins dents |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | x3missmwadu68x3
| Pêle-mêle polychrome...
| Léa mon dragon d'eau 2